Les centres d'aide aux victimes d'actes criminels, les CAVAC, sont là pour vous aider à en surmonter les conséquences psychiques, psychologiques et sociales. N'hésitez pas à les contacter, leurs services professionnels sont gratuits et confidentiels.

 

Nos intervenants vous expliquent



 

Esther Després - 1956-2016

Esther després.Cérémonie publique samedi, le 30 avril 2016

Après une longue bataille contre la maladie, Mme Esther Després s'est éteinte paisiblement , le 13 mars 2016, à l’hôpital du Saint-Sacrement.

Selon ses désirs, il n’y aura pas de cérémonie religieuse et elle vous invite à venir célébrer sa vie et partager vos souvenirs avec sa famille et ses ami(e)s, le 30 avril 2016, de 9 à 15 heures, en présence de ses cendres, à La Chapelle du Musée de l’Amérique francophone, 2 Côte de la Fabrique, Ville de Québec, QC G1R 3V6, Canada, un endroit significatif pour elle et sa famille.


 

Retour sur la Semaine Nationale de Sensibilisation aux Victimes d'Actes Criminels 2015

Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d’actes criminels 2015.Le CAVAC Mauricie : rend hommage à cinq organismes collaborateurs



C'est sous le thème « Façonner l'avenir ensemble » que le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels de la Mauricie (CAVAC) a souligné ses 25 ans d'existence lors d'un 5 à 7 festif au Musée Boréalis.

L'équipe du CAVAC a profité de cette occasion pour remercier et rendre un hommage bien senti à cinq organismes collaborateurs qui, depuis un quart de siècle, soutiennent concrètement au jour le jour les démarches et les projets de l'organisme.


 

Le CAVAC de l'Outaouais vous propose :


Image capsule d'information.Une capsule d'information pour faciliter votre témoignage à la cour.




 

Le CAVAC de l'Abitibi-Témiscamingue vous propose :

3 vidéos 3 cibles
 

Rapports annuels des CAVAC

Suivez le lien correspondant pour consulter les rapports annuels et financiers du CAVAC de votre région :
 

À propos du BAVAC

Le Bureau d’aide aux victimes d’actes criminels (BAVAC) a été créé par la Loi sur l’aide aux victimes d’actes criminels , en vigueur depuis 1988. 



Justice Québec