Les centres d'aide aux victimes d'actes criminels, les CAVAC, sont là pour vous aider à en surmonter les conséquences psychiques, psychologiques et sociales. N'hésitez pas à les contacter, leurs services professionnels sont gratuits et confidentiels.

 

Nos intervenants vous expliquent



 

Appel de candidatures

Directeur clinique - Capitale Nationale et Chaudière-Appalaches


 

Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2016

Dans le cadre de la Semaine des victimes et des survivants d’actes criminels 2016, le CAVAC de Montréal a produit 2 capsules vidéo. Inspirées du thème de la Semaine, « La Puissance de nos voix », ces capsules répondent à certains questionnements en lien avec la victimisation criminelle.

La première vulgarise les réactions normales d’une personne victime et de ses proches à la suite d’un acte criminel. La seconde, quant à elle, met l’emphase sur notre puissant réseau d’organismes d’aide pour les victimes d’actes criminels.

Pour toute information supplémentaire, contactez-nous.

Bon visionnement!


 

Le CAVAC de l'Outaouais vous propose :


Image capsule d'information.Une capsule d'information pour faciliter votre témoignage à la cour.




 

Le CAVAC de l'Abitibi-Témiscamingue vous propose :

3 vidéos 3 cibles
 

Rapports annuels des CAVAC

Suivez le lien correspondant pour consulter les rapports annuels et financiers du CAVAC de votre région :
 

À propos du BAVAC

Le Bureau d’aide aux victimes d’actes criminels (BAVAC) a été créé par la Loi sur l’aide aux victimes d’actes criminels , en vigueur depuis 1988. 



Justice Québec