Favoriser la résilience

Dans le cadre de la Semaine nationale des victimes et survivants d'actes criminels, le CAVAC de Lanaudière souhaite insuffler une bouffée d'espoir aux personnes qui vivent un traumatisme et à leur entourage en présentant ce texte d’information portant sur la résilience.

La résilience est la capacité que vous avez de rebondir à la suite d’un événement traumatisant. Il s’agit en quelque sorte de votre ressort psychologique qui témoigne de vos forces intérieures. En plus de faire état de votre résistance intérieure, la résilience inclut aussi toute la dynamique qui vous permet de réagir positivement aux agents stresseurs et aux autres aléas de la vie.

Lorsque vous êtes résilient, le traumatisme est perçu comme un obstacle que vous pouvez surmonter plutôt que comme un malheur insurmontable. Cette notion englobe également l’ensemble de vos capacités vous permettant de franchir les événements traumatisants.

La résilience est directement liée à votre aptitude à gérer le stress de même qu’à vos habiletés à résoudre les problèmes. D’autres facteurs environnementaux ont aussi des répercussions sur la résilience. Ainsi, votre réseau de soutien et le milieu dans lequel vous évoluez influencent votre capacité à vous reconstruire. Être entouré de personnes positives favorise la recherche de solutions. Par l’établissement de liens positifs avec autrui, vous diminuez également l’anxiété. Favorisez la communication et l’épanouissement.

À la suite d’une épreuve, il est normal de vivre une certaine révolte, et bien canalisée, cette énergie peut vous aider à remonter la pente. Le refus de se sentir condamné et le désir de s’en sortir aident donc à vous mobiliser.

Qu’est-ce qui favorise la résilience?

Certaines caractéristiques personnelles favorisent aussi la reprise de pouvoir à la suite d’un événement traumatisant. Entre autres :

  • La confiance en soi : c’est par l’expression de vos opinions et vos besoins que vous favorisez le développement de la confiance en soi.

  • La souplesse mentale : il s’agit de la flexibilité psychologique qui aide à mettre en place des actions efficaces et chercher des solutions permettant de vous redresser.

  • L’image positive de soi : la bienveillance envers soi-même contribue aussi à votre rétablissement.

  • L’attitude positive : une attitude positive ne se limite pas à la notion de pensée positive et ne fait pas en sorte de nier la réalité. Au contraire, elle vous place en position gagnante. Il a été démontré que l’attitude positive améliore la résolution de problèmes et génère des émotions saines. Il peut s’agir de la gratitude, la patience, l’empathie ou la confiance.

Soyez convaincu que vous pouvez influencer favorablement votre parcours. Peu importe les expériences positives et négatives, la vie vous conduit plus loin. Si vous croyez que votre vie a du sens et que vous en avez le contrôle, vous êtes plus apte à faire face aux difficultés et vous en remettre par la suite.

Prenez un pas de recul pour vous aider à affronter la situation. La faculté de reprendre son pouvoir s’apprend, notamment par des techniques de gestion du stress et par la mise en place d’une bonne hygiène de vie.

Le mandat du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) est d’offrir des services de première ligne à toute personne victime d'un acte criminel, ainsi qu’aux proches et témoins d'un acte criminel. Grâce au suivi psychosocial et à l’information que vous offrent gratuitement les intervenants du CAVAC, vous reprendrez plus aisément du pouvoir sur la situation et garantissez ainsi la réussite de votre rétablissement.

Un texte de Chantal Roy, TS
CAVAC Lanaudière